invective

invective

invective [ ɛ̃vɛktiv ] n. f.
• 1404; bas lat. invectivae (orationes) « (discours) agressifs », de invehi « attaquer »
Parole ou suite de paroles violentes contre qqn ou qqch. injure, insulte. Se répandre en invectives contre qqn. Invectives contre les impôts. En arriver aux invectives. « Je n'ai aucun don naturel pour l'insulte, pour l'invective, pour la violence verbale » (Duhamel).

invective nom féminin (bas latin invectivae orationes, discours violents) Suite de paroles violentes et injurieuses : Se répandre en invectives.invective (synonymes) nom féminin (bas latin invectivae orationes, discours violents) Suite de paroles violentes et injurieuses
Synonymes :
- grossièretés
- sottises

invective
n. f. (Souvent au Plur.) Parole violente contre qqch, qqn. Se répandre en invectives.

⇒INVECTIVE, subst. fém.
A. — Discours violent et injurieux contre quelqu'un ou quelque chose. Sanglante, longue, furieuse invective (Ac.). Il s'indignait jusqu'à l'invective furibonde contre les sottes gens qui se permettaient de blâmer mon peu d'égards pour leurs coutumes (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 337). Maintenant que j'ai payé ma dette, en acceptant cet abominable souper, je n'ai plus rien à faire avec le pourvoyeur de bagne et de corde qui est ici! Tous les convives s'étaient levés à cette invective (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 96) :
1. Cicéron (...) se crut si fort qu'il osa dans une invective contre Catilina, proclamer que les débiteurs n'avaient aucun soulagement à espérer...
MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 228.
B. — P. ext., le plus souvent au plur. Injure proférée avec emportement. Se répandre en invectives contre qqn. Se lancer des invectives (DUB.) L'œil étincelant et cynique, la lèvre tordue par le quolibet et l'invective (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 104). Ils acceptaient de le flétrir par l'invective commode de « sale juif » (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p. 135) :
2. ... comme il n'osait pas sauter à la gorge de son rival, il accablait d'invectives, pour se soulager, le chef respecté de l'armée.
FRANCE, Île ping., 1908, p. 371.
REM. Invectif, -ive, adj. ,,Qui a le caractère de l'invective`` (LITTRÉ). L'étonnant vocabulaire invectif de la Centrale passe tout entier par ses lèvres (H. BAZIN, Bur. mariages, 1951, p. 117).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1404 « discours vif et emporté » (CHRISTINE DE PISAN, Le Livre des fais et bonnes mœurs du sage roy Charles V, éd. S. Solente, t. 1, p. 6); 2. 1512 [éd.] « parole injurieuse » (LEMAIRE DE BELGES, Illustrations de Gaule et singularitez de Troye, Paris, chap. XXXIIII, f° G VII r°). Empr. au b. lat. invectivae (orationes) « discours violents ». Fréq. abs. littér. : 191.

invective [ɛ̃vɛktiv] n. f.
ÉTYM. 1404, « discours violent »; sens mod., 1512; bas lat. invectivæ (orationes) « discours violents, agressifs », du lat. class. invectus, p. p. de invehi « attaquer », passif de invehere « transporter dans », de vehere (→ Véhicule).
Parole ou suite de paroles violentes contre qqn ou qqch. Injure, insulte, sottise; → Boire, cit. 32; cynique, cit. 2. || Éclater (cit. 21), se répandre en invectives contre qqn, qqch. || Accabler, couvrir qqn d'invectives ( Affront; → Gourmander, cit. 6). || Invectives violentes, mordantes. || Plaidoyer, discours, pamphlet plein d'invectives. || Torrent d'invectives. || Invectives contre les richesses, le luxe. Sortie; → Courir, cit. 15.
1 On n'a recours aux invectives que quand on manque de preuves.
Diderot, Pensées philosophiques, XV.
2 Comme Jean-Baptiste, il (Jésus) employait contre ses adversaires des termes très durs (…) La passion, qui était au fond de son caractère, l'entraînait aux plus vives invectives.
Renan, Vie de Jésus, Œuvres, t. IV, p. 288.
Au sing. || L'invective.
3 Ce discours de violence inouïe, joué, crié, — sublime, il faut le dire, — car l'invective, jamais n'y glissait à l'injure, détendit cette Chambre contractée, la tira de sa peur et d'une longue servitude.
M. Barrès, Leurs figures, p. 189.
4 Je n'ai aucun don naturel pour l'insulte, pour l'invective, pour la violence verbale.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, IV.
CONTR. Aménité, compliment.
DÉR. Invectiver.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • invective — INVECTIVE. s. f. Discours fort & vehement contre quelque personne ou contre quelque chose. Grande invective. sanglante, longue, furieuse invective. invective bien aigre. faire une invective contre quelqu un. un plaidoyer plein d invectives. il s… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Invective — (noun), from Middle English invectif , or Old French and Late Latin invectus , is an abusive, reproachful or venomous language used to express blame or censure; also, a rude expression or discourse intended to offend or hurt. Vituperation, or… …   Wikipedia

  • Invective — In*vec tive, n. [F. invective.] An expression which inveighs or rails against a person; a severe or violent censure or reproach; something uttered or written, intended to cast opprobrium, censure, or reproach on another; a harsh or reproachful… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Invective — In*vec tive, a. [L. invectivus: cf. F. invectif. See {Inveigh}.] Characterized by invection; critical; denunciatory; satirical; abusive; railing. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • invective — index aspersion, condemnation (blame), contumely, correction (punishment), defamation, denunciation …   Law dictionary

  • invective — (n.) 1520s, from M.L. invectiva abusive speech, from L.L. invectivus abusive, from L. invectus, pp. of invehi to attack with words (see INVEIGH (Cf. inveigh)). For nuances of usage, see HUMOR (Cf. humor). The earlier noun form was inveccion (mid… …   Etymology dictionary

  • invective — *abuse, vituperation, obloquy, scurrility, billingsgate Analogous words: vilifying or vilification, maligning, calumniation, traducing (see corresponding verbs at MALIGN): *animadversion, stricture, aspersion, reflection …   New Dictionary of Synonyms

  • invective — [n] verbal abuse accusation, berating, billingsgate, blame, blasphemy, castigation, censure, condemnation, contumely, denunciation, diatribe, epithet, jeremiad, obloquy, philippic, reproach, revilement, sarcasm, scurrility, tirade, tongue… …   New thesaurus

  • invective — Invective, Inuectio, Inuectiua …   Thresor de la langue françoyse

  • invective — ► NOUN ▪ strongly abusive or critical language. ORIGIN Latin invectivus attacking , from invehere (see INVEIGH(Cf. ↑inveigh)) …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”